Retour  l'accueil

ACCUEIL - POURQUOI CE SITE - JE ME PRESENTE - INTRODUCTION -

SIGNIFICATIONS "CLASSIQUES" DES CYCLES DES PLANETES LENTES

LA PAIX ET LES ARMISTICES - STATIONS PLANETAIRES

L'Allemagne - L'Iran - La Serbie

Consulter les articles d'actualisation ici

L'IRAK


Dans les années 70, ce pays n'était pas au premier plan de l'actualité. Son histoire récente a pourtant éveillé ma curiosité et j'y ai repéré des évènements importants qui survenaient sous les conjonctions ou les oppositions Mars-Neptune. J'ai écrit cette remarque à André Barbault, en ajoutant que le cycle Mars-Neptune me semblait jouer un rôle dans le devenir historique de l'Irak. Il a réagi vivement en insistant sur le fait que ce cycle, trop court, ne pouvait être celui de l'histoire récente de ce pays. Les choses en sont restées là pendant longtemps. Puis, au début des années 80, j'ai trouvé le cycle qui correspondait à l'histoire récente de l'Iran ; et plus tard, je ne sais quand, en étudiant les relations de ces deux pays, je me suis demandé si l'Irak n'aurait pas un devenir historique rythmé par les cycles successifs Jupiter-Neptune, ce qui serait cohérent avec ma remarque précédente au sujet des conjonctions et oppositions Mars-Neptune, devenues des étapes particulières au sein du cycle Jupiter-Neptune.

J'ai obtenu rapidement des confirmations grâce aux conjonctions et oppositions Jupiter-Neptune, et j'ai fait une étude sommaire des cycles à partir de 1958, ce qui a achevé de me convaincre. J'ai eu le plaisir de voir , sur la liste de diffusion du CEDRA, la CLE, l'automne dernier, que d'autres pensaient au même cycle que moi. Je me suis alors attaché à l'étude du déroulement des cycles Jupiter-Neptune depuis 1920. Difficilement, toutefois, car ma documentation est loin d'être exhaustive.

 

MES DOCUMENTS DE TRAVAIL

C'est d'abord un " Que sais-je " , " l'Irak " (Philippe Rondot, PUF, 1979) acheté dans les années 80 (peut-être à l'époque où j'ai trouvé le cycle ?).

Ce sont ensuite plusieurs articles consacrés à l'Irak par l'Encyclopaedia Universalis, édition électronique, version 5 (publiée en 1999).

C'est aussi l'excellent ouvrage de Michel Mourre, " Vingt-cinq ans d'Histoire universelle (1945-1970) ", paru en 1971 aux Editions universitaires.

Ce sont aussi des chronologies annuelles puisées dans " Le Monde ".

C'est aussi le Quid 1999.

J'ai puisé quelques renseignements dans le tome 7 de "Histoire des relations internationales": "Les Crises du XXè siècle, I - de 1914 à 1929" par Pierre Renouvin et dans le tome 20 de la collection "Peuples et Civilisations", "La faillite de la paix (1918-1939)" par Maurice Baumont.

Enfin, à partir de 2000, ma documentation provient d'un stock d'infos puisées au jour le jour dans Internet., surtout dans les dépêches d'agences diffusées par Free et Yahoo, et dans les éditions électroniques des quotidiens "Libération " et " Le Monde ".

Pour les données astronomiques, j'ai utilisé :
1° The complete ephemerides 1920-2020 de Francis Santoni, Aureas Editions.
2° Le logiciel Astrolab, gratuit, disponible sur le site de son auteur Jean-Christophe Vitu : http://mapage.noos.fr/astrolabe
3° Planetary, Lunar, and Solar Positions A.D. 2 to A.D. 1649 at five-day and ten-day intervals, par Bryant Tuckerman, édité en 1964 à Philadelphie par "The American Philosophical Society" (le 31 juillet 762, par chance, y figurait; je n'ai donc pas pratiquement pas eu d'interpolation à faire pour vérifier la position de Jupiter donnée ci-dessous: Tuckerman indique pour 19h (" Baghdad time ") 248.81, soit 8°48' Sagittaire.

 

CYCLE 1920-1932

LA CONJONCTION DE 1920 était exacte le 24 avril, et suivait de peu la station de Neptune (19 avril) . Or, c'est le lendemain que la Société des Nations (SDN), lors de la conférence de San Remo, a placé l'Irak, récemment libéré de l'Empire ottoman, sous mandat britannique. Ce qui me paraît la date de naissance de l'Irak moderne.
Curieusement, cette conjonction , à 8°45' du Lion, est proche de la longitude du Soleil et plus encore du trigone de celle de Jupiter pour le jour de la fondation de Bagdad. Cette ville a été fondée le 31 juillet 762 : le thème a été transmis par l'astronome-astrologue Al-Biruni (XIè siècle) et a été publié récemment par James H. Holden dans un article diffusé sur le site du CURA, " The Foundation Chart of Baghdad ". C'était au début de l'après-midi, et comme l'heure a été choisie par les astrologues de l'époque, James H. Holden suppose que c'était au lever de Jupiter, soit autour de 14h40 locale. J'ai fait les calculs (confirmés à 1' près pour Jupiter par "Planetary, Lunar and Solar Positions" de Bryant Tuckerman) avec le logiciel Astrolab : le Soleil était à 10°47' du Lion et Jupiter à 8°47' du Sagittaire.
Les populations n'avaient pas été consultées, et une révolte armée a commencé contre les Britanniques dès le 3 mai 1920 : il y avait une Pleine Lune (Soleil 12°19'Taureau - Lune 12°19'Scorpion) formant un triangle rectangle avec la conjonction Jupiter-Neptune.

LE SEMI-SEXTIL EVOLUTIF (exact le 4 novembre 1920 et le 28 mars 1921) correspond à la véritable installation du mandat britannique : après un début de pacification en octobre 1920, un premier gouvernement est formé le 11 novembre; en mars 1921, à la conférence du Caire, la création d'un royaume d'Irak confié au roi Fayçal Ier est prise; en avril, la pacification est à peu près terminée, sauf dans les campagnes.

LE SEMI-CARRE EVOLUTIF (26 septembre 1921) se situait peu après le début du règne de Fayçal Ier. Je ne dispose pas de renseignements sur d'autres évènements de cette époque.

LE SEXTIL EVOLUTIF (exact les 18 décembre 1921, 10 avril et 19 août 1922) a été une étape d' organisation du royaume et de ses rapports avec la puissance mandataire. Le traité anglo-irakien du 10 octobre 1922 a été signé sous une conjonction Mercure-Jupiter (exacte le jour même) à 10° du Soleil (en conjonction à Jupiter le 23), ce qui activait le sextil évolutif (à orbe d'environ 8°). Le mandat continuait, mais ce traité "donnait un aspect contractuel aux relations entre les deux pays" (Philippe Rondot, op. cit., p 27) . Le haut-commissaire britannique avait un droit de regard sur la politique intérieure et extérieure. Mais la puissance mandataire acceptait la réunion d'une Assemblée constituante.

LE CARRE EVOLUTIF (exact les 29 janvier, 25 avril et 8 octobre 1923) a été une étape critique: la Turquie républicaine de Mustapha Kemal récupèrait au traité de Lausanne (24 juillet 1923) une grande partie des terres abandonnées au traité de Sèvres (10 août 1920) par la Turquie ottomane. Elle revendiquait avec énergie le district de Mossoul, au nord de l'Irak (où avaient été repérés des gisements de pétrole).

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact les 4 mars, 15 mai et 14 novembre 1924) était entre 2° et 6° d'orbe en juin : ce mois-là, les Britanniques promettaient d'enlever à la Turquie le district de Mossoul et obtenaient en échange l'abandon par l'Irak de la revendication d'indépendance. La Constitution entrait en application la même année; le roi y jouait un rôle important: il nommait le premier ministre et les 20 sénateurs et il avait une part du pouvoir législatif.

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du 17 janvier 1925 (sesqui-carré évolutif).

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact les 31 mars, 17 juin et 13 décembre 1925) a été une étape très importante, sans doute par sa proximité avec l'opposition, dont il constitue en quelque sorte la préface: la pacification dans les campagnes est terminée cette année-là; un accord pétrolier, imposé par les Anglais, est signé avec la Turkish Oil Company (14 mars); la SDN arbitrait entre le Royaume-Uni et la Turquie: elle rattachait le district de Mossoul à l'Irak (16 décembre). La Turquie comptait sur l'appui des Etats-Unis pour ne pas se plier à cette décision: mais elle l'a perdu, car les Britanniques ont accordé aux intérêts pétroliers américains une part dans l'exploitation des gisements irakiens. Le 13 janvier 1926, par le traité anglo-turc de Bagdad, elle acceptait que Mossoul et sa région soient irakiens.

L'OPPOSITION (exacte le 18 avril 1926) était à moins de 5° d'orbe, et était activée par la station de Jupiter du 16 juin quand, le jour même d'un trigone Mercure-Jupiter, le 2 juin, la Turquie a cédé le district de Mossoul à l'Irak: de nombreux Kurdes devenaient ainsi Irakiens pour des raisons pétrolières.

LE QUINCONCE INVOLUTIF (exact le 26 septembre 1927 et le 15 janvier 1928) a été un moment important: il était à moins de 3° d'orbe quand le pétrole a jailli à Baba Gurgur, dans la région de Kirkouk, sur le territoire kurde récemment acquis par l'Irak (15 octobre 1927).

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du 18 mars 1928 (sesqui-carré involutif), des 18 mai 1928, 2 décembre 1928 et 12 janvier 1929 (trigone involutif), du 7 juin 1929 (carré involutif).

LE SEXTIL INVOLUTIF (exact le 3 juillet 1930) était à moins de 1° d'orbe le 30 juin et il était activé par une conjonction Soleil-Jupiter (exacte le 20 juin), quand a été signé un accord anglo-irakien essentiel. "Cet acte diplomatique reconnaît l'indépendance de l'Irak, sous réserve du maintien pendant une période de vingt-cinq ans d'importants privilèges pour la Grande-Bretagne, dont la possession des deux bases militaires de Habbaniya et de Chouiba, près de Bagdad et de Bassorah" (Philippe Rondot, op. cit., p 28).

LE SEMI-CARRE INVOLUTIF (exact le 27 octobre 1930) est à moins de 1° d'orbe le 10, jour de la signature d'un accord pétrolier très favorable aux Britanniques. Y a-t-il eu crise?

 

 

CYCLE 1932-1945

LA CONJONCTION (exacte le 19 septembre 1932) était à moins de 3° d'orbe le 3 octobre: l'Irak entrait à la SDN et le mandat britannique prenait automatiquement fin. Elle était à 14° d'orbe le 4 août 1933, quand de nombreux Assyriens ont été massacrés par les troupes du colonel Békir Sidqi; mais elle était activée par la conjonction Vénus-Neptune de la veille, au semi-carré de Pluton. On dit que le roi Fayçal 1er a été éprouvé par ce drame: il est mort le 8 septembre d'une crise cardiaque. La conjonction était à 19° d'orbe, mais elle était activée par les conjonctions du Soleil (le 2) et de Mercure (le 7) à Neptune, toutes deux au semi-carré de Pluton. Fayçal Ier a été remplacé par son fils Ghazi, qui préférait la conduite de voitures de sport à celle de l'Etat.

LE SEMI-SEXTIL EVOLUTIF (exact le 5 novembre 1933) était à 4° d'orbe le 14 juillet 1934, quand le pétrole irakien est arrivé par oléoduc pour la 1ère fois au terminal de Tripoli, au Liban; mais il était activé par la lenteur relative de Jupiter (stationnaire le 10 juin 1934) et le trigone Vénus-Jupiter (10 juillet).

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du 2 octobre 1934 (semi-carré évolutif) et du 19 décembre 1934 (sextil évolutif).

LE CARRE EVOLUTIF (exact les 24 janvier, 26 juillet et 19 septembre 1936) était à près de 5 ° d'orbe le 29 octobre lors du coup d'Etat de Békir Sidqi (devenu général) qui a installé Hikmet Sulayman au poste de premier ministre; mais il était activé par la conjonction Mars-Neptune du 25. La politique du nouveau gouvernement est en rupture avec celles de tous les gouvernements précédents: elle est tournée vers l'entente avec la Turquie.

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact les 21 février, 25 août et 26 octobre 1937) était à 7° d'orbe le 8 juillet pour la signature d'un pacte militaire avec la Turquie, l'Iran et l'Afghanistan, mais il était activé par le trigone Vénus-Jupiter du 1er juillet et le sextil Soleil-Neptune du 9: il prévoyait des mesures communes contre "les bandes armées", c'est à dire essentiellement contre des rebelles kurdes. Quelques jours après, un traité d'amitié irako-iranien est signé (18 juillet) sous une opposition Soleil-Jupiter (exacte le 15) et une conjonction Soleil-Pluton (exacte le 21): ce pacte militaire et ce traité d'amitié ont suscité une vive opposition, surtout parmi les Kurdes; le général Sidqi est assassiné le 11 août à Mossoul et le nouveau gouvernement renoue avec une politique pro-britannique. Le trigone évolutif (alors à 2° d'orbe) ramène donc à la politique brisée un temps par les évènements du carré évolutif.

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du 15 janvier 1938 (sesqui-carré évolutif).

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact le 15 mars 1938) était revenu à 8' d'orbe, à peine, quelques jours après la station de Jupiter du 19 octobre. Le 24 décembre, il était à 6° d'orbe environ (mais activé par la station de Neptune du 26, au semi-carré de Mars le 25) quand un nouveau coup d'Etat a réussi, celui du "Carré d'or", ou des quatre colonels, pro-arabe et antibritannique.

L'OPPOSITION (exacte le 2 avril 1939) se situe deux jours avant l'accident du roi Ghazi, mort au volant d'une voiture de sport. Son fils Fayçal II, un enfant d'un peu moins de 4 ans, lui a succédé, et la régence a été exercée par son oncle, le prince Abdulillah: la politique gouvernementale irakienne est aussitôt redevenue pro-britannique.

LE QUINCONCE INVOLUTIF (exact le 17 avril 1940) était à près de 5° d'orbe le 31 mars, quand le régent a été contraint, par une opinion publique sensible aux appels antisionistes du mufti de Jérusalem, de prendre Rachid Ali Gaylani , un ami de ce dernier, comme premier ministre; mais il était activé par la conjonction Soleil-Jupiter du 11 avril et surtout par la station de Mercure (à 7° de l'opposition à Neptune) le 29 mars.

LE SESQUI-CARRE INVOLUTIF (exact les 22 juin et 26 octobre 1940, puis le 3 mars 1941) était à 5° d'orbe le 30 janvier 1941 quand Rachid Ali Gaylani a démissionné sous la pression des Britanniques; mais il était activé par la lenteur relative de Jupiter, redevenue directe le 31 décembre 1940, et qui passait le 26 janvier 1941 au carré du Soleil. Il était à 7° d'orbe le 1er avril , quand Rachid Ali Gaylani a repris le pouvoir par un 2è coup d'Etat des quatre colonels, déposant le régent et mettant aussitôt l'Irak en guerre contre les Britanniques.

LE TRIGONE INVOLUTIF (exact le 5 mai 1941) a correspondu à la contre-offensive britannique qui, curieusement, a démarré le 5 mai. Le 30, elle a pris Bagdad : Rachid Ali Gaylani et les quatre colonels ont fui en Iran; le régent a repris ses fonctions. Le trigone évolutif était à 6° d'orbe ce jour-là, mais il était activé par la station de Neptune du 5 juin, qui renforçait l'interférence solaire (Soleil trigone Neptune le 16 mai et conjonction Jupiter le 19).

Pour les étapes suivantes de ce cycle, j'ai un seul renseignement: la date de l'entrée en guerre de l'Irak contre l'Allemagne et ses alliés (13 janvier 1943); c'est sous l'opposition Soleil-Jupiter du 11 janvier, quelques jours après la station de Neptune du 3; c'est quelque part entre le carré et le sextil involutif.

 

CYCLE 1945-1958

LA CONJONCTION (exacte le 22 septembre 1945) a été marquée par une longue révolte kurde qui a servi de prétexte au gouvernement pour éviter de démocratiser le régime. Elle était à 19° d'orbe le 7 mars 1946 quand il a demandé au Royaume-Uni la révision du traité de 1930; mais Jupiter, très lente depuis le début de sa rétrogradation le 11 février, revenait vers Neptune, et était le 8 mars au quinconce de Vénus.

LE SEMI-CARRE EVOLUTIF (exact les 6 février, 8 mai et 30 septembre 1947) était à 1° d'orbe le 7 avril quand a été créé un parti d'opposition républicain, socialiste et pan-arabe, le Baas; et aussi le 10 quand l'Irak a demandé la révision de son alliance avec le Royaume-Uni, sur la base de la complète égalité des droits. Il était activé par l'opposition Soleil-Neptune du 31 mars. Il était à 4° d'orbe le 27 octobre quand les Anglais ont évacué leurs forces militaires d'Irak (sauf pour 2 bases de la RAF): Mercure était stationnaire le 25, en conjonction à Jupiter (9° d'orbe).

LE SEXTIL EVOLUTIF (exact le 21 décembre 1947) était à 5° d'orbe, mais activé par la station de Neptune la veille, le jour de la signature du traité anglo-irakien de Portsmouth (15 janvier 1948). Cependant, cet accord, si conforme au climat symbolisé par un sextil, a été tellement contesté que même le très anglophile régent a renoncé à le soutenir et que le gouvernement a renoncé à le faire ratifier (21 janvier) avant de démissionner (27 janvier). Il semble que cette vague de contestation patriotique est liée à une importante interférence uranienne dans ce sextil par le biais d'une opposition Jupiter-Uranus (exacte le 6 février). Cette opposition, à nouveau exacte le 3 juin, rend bien compte de la fièvre nationaliste qui saisit le pays à la suite de la création de l'Etat d'Israël (14 mai).

LE CARRE EVOLUTIF (exact le 21 janvier 1949) : après une avancée rapide, Jupiter a rétrogradé jusqu'à sa station du 18 septembre, le carré évolutif revenant alors à 8° d'orbe; or, c'est justement ce jour-là que le gouvernement britannique a dévalué la livre sterling, provoquant une dévaluation en Irak.

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements correspondant aux dernières étapes évolutives du cycle.

L'OPPOSITION (exacte le 21 mars 1952) était à moins de 3° d'orbe (et activée par la station de Jupiter du 4 août) le 13 août 1951 quand le gouvernement irakien a signé de nouveaux accords pétroliers avec l'IPC (= l'Irak Petroleum Company, qui avait remplacé depuis 1929 la Turkish Petroleum Company). Symboliquement, ces accords étaient explosifs, car signés sous une conjonction Soleil-Pluton (exacte le jour même). Leur contestation s'est manifestée par des troubles importants en 1952: "Le mécontentement touche non seulement le monde ouvrier, mais gagne maintenant l'intelligentsia" (Philippe Rondot, op. cit., p 30). Le 24 mars, 3 jours après l'opposition exacte, a été publié un Plan de développement très critiqué. Plus tard, la révolution égyptienne de juillet 1952 a encouragé les courants politiques nationalistes, antioccidentaux et pan-arabes. Ce climat révolutionnaire peut être relié à la conjonction Saturne-Neptune de cette année-là.

LE SESQUI-CARRE INVOLUTIF (exact le 5 juin 1953): le 2 mai, le roi Fayçal II est devenu majeur: c'est la fin de la régence d'Abdulillah, mais il garde une influence très grande. C'est une époque troublée, marquée par une "situation agricole difficile dont souffre la population" (Philippe Rondot, op. cit. p 30). Le gouvernement, très pro-occidental, achète des armes aux Etats-Unis, ce qui le coupe encore davantage de son peuple.

LE TRIGONE INVOLUTIF (exact le 26 avril 1954): les élections de juin sont contestées, car l'opposition, groupée dans un front national, en est pratiquement exclue. Ce climat, qui jure avec la symbolique du trigone, semble lié à une interférence uranienne, comme celui de 1948 (on est passé, depuis, d'une opposition à une conjonction Jupiter-Uranus).

LE CARRE INVOLUTIF (exact le 18 septembre 1954): ce mois-là, le premier ministre Nouri Saïd supprime tous les partis politiques et renforce son contrôle sur la presse (septembre). A noter que ça se produit très près de la conjonction Jupiter-Uranus du 7 octobre!
Le Pacte de Bagdad signé avec la Turquie (24 février 1955) est dirigé contre l'URSS et accorde des facilités militaires aux Britanniques (bases). On a une opposition Vénus-Jupiter le jour même; le carré Jupiter-Neptune est à moins de 8° d'orbe, la proximité relative de la station de Jupiter du 16 mars le rend plus actif, la conjonction Jupiter-Uranus du 7 janvier symbolise aussi bien la poussée de l'impérialisme américain que l'exacerbation du nationalisme irakien contre ce pacte et contre le régime au pouvoir.

LE SEXTIL INVOLUTIF (exact le 2 novembre 1955): mes documents ne me donnent pas de renseignements sur une tendance à l'apaisement ou à la stabilisation. Il est vrai qu'on a une conjonction Jupiter-Pluton le même jour!

LE SEMI-CARRE INVOLUTIF (exact le 12 septembre 1956): l'Irak est très marqué par la crise de Suez, surtout par l'invasion israélienne de l'Egypte (29 octobre) et l'expédition franco-anglaise de Port-Saïd (2 novembre).

LE SEMI-SEXTIL INVOLUTIF (exact le 17 décembre 1956): ce mois-là, Nouri Saïd décrète la loi martiale, levée seulement 6 mois après. Ceci installe déjà le climat de la conjonction: très conflictuel.

 

CYCLE 1958-1971

LA CONJONCTION (24 septembre 1958): le 14 février 1958,une fédération jordano-irakienne, dite Union arabe, a été formée, à la suite de la création de la RAU par union de l'Egypte et de la Syrie (1er février). La conjonction etait à 3° d'orbe, et elle était activée par les stations successives de Neptune (5 février) et de Jupiter (15 février).
La révolution irakienne s'est produite le 14 juillet: entrée de militaires rebelles dans Bagdad, soulèvement populaire, Fayçal II et Abdulillah tués, la République proclamée. La conjonction était à 10° d'orbe, mais Neptune était stationnaire le jour même.
La première purge a eu lieu en septembre sous la conjonction à peu près exacte: Le colonel Aref, nassérien, a été démis de ses fonctions dans l'armée le 11, puis chassé du gouvernement le 30.
Le 7 février 1959, un remaniement ministériel a éliminé du gouvernement le Baas et l'Istiqlal: la conjonction était à 23°, mais on avait Mars opposition Jupiter le 10 février et même Neptune stationnaire le 7.
Les 8 et 9 mars, une rébellion pro-nassérienne et anticommuniste a éclaté à Mossoul; elle a été facilement vaincue par le gouvernement du général Kassem, grâce au soutien des milices kurdes et communistes. La conjonction était à 25° d'orbe, mais elle était activée par la station jupitérienne du 18. La violence semble liée à une interférence plutonienne: carré Jupiter-Pluton à seulement 58' d'orbe le 8 mars, avec Lune carré Jupiter et Lune opposition Pluton. L'opposition Mars-Jupiter, encore à 11° d'orbe, était activée par le carré Lune-Mars du 9.
Le 14 juillet 1959, les communistes kurdes ont déclenché des émeutes sanglantes dans la région de Kirkouk contre les Turkmènes. Il a fallu une intervention de l'armée pour rétablir l'ordre. La conjonction, revenue à 18° d'orbe, était activée par les stations successives de Neptune le 16 et de Jupiter le 20, et aussi par la conjonction Lune-Neptune le jour même.
Le 7 octobre, le général Kassem a été blessé par un commando du Baas auquel participait Saddam Hussein. La conjonction était à 24 °. Rien ne pouvait permettre de pressentir quelque chose de ce genre à cette date, du moins avec les techniques de l'astrologie mondiale cyclique telles que je les connais (et dans les limites de mes connaissances).
Suit une période de répression. "Les troubles et les violences continuent" et le général Kassem "tente de maintenir un difficile équilibre entre les uns et les autres" (Philippe Rondot, op. cit., p 37).

LE SEMI-SEXTIL EVOLUTIF (exact le 9 novembre 1959)
C'est l'union de plusieurs partis politiques dans un front national unifié (novembre).

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du semi-carré évolutif (26 janvier 1960).

Autour du sextil évolutif (16 décembre 1960), les ministres communistes sont chassés du gouvernement (novembre) et je ne dispose pas d'assez de données historiques pour interpréter cet évènement dans le cadre du cycle.

LE CARRE EVOLUTIF (exact le 13 janvier 1962)
Le printemps 1961 a été un printemps de crise pour l'Irak:
a) Malaise social: plusieurs grèves importantes.
b) Echecs diplomatiques: revendications impuissantes (Koweit, Chatt-al Arab).
c) Début d'une grande révolte kurde dirigée par Moustapha Barzani (avril 1961).
d) Echec d'une tentative du général Kassem de se saisir du Koweit par la force (juin 1961).
Or, le carré évolutif était à seulement 2° d'orbe le 25 mai, jour de la station de Jupiter. La révolte kurde était proche du carré Soleil- Jupiter du 26 avril. Elle a démarré sous une conjonction Jupiter-Saturne, et il m'est rapidement apparu que ce mouvement kurde suivait le cycle de ces 2 planètes.

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact le 2 février 1963) coïncide avec le putsch baassiste de Hassan al-Bakr le 8 février, avec station de Neptune le 16. Les aspects à Neptune sont activés par cette station: Mars carré Neptune le 2, Soleil carré Neptune le 5, Lune carré Neptune le 8 .
La crise correspond à une forte interférence saturnienne liée au carré Saturne-Neptune du 18 février: Soleil conjonction Saturne le 3, Mars opposition Saturne le 6, Lune opposition Saturne-Soleil et conjonction Mars le 8 .
Le nouveau gouvernement a reconnu les droits nationaux du peuple kurde (11 mars), ce qui semble bien exprimer la détente du trigone évolutif du cycle: Soleil trigone Neptune le 6 mars et Soleil conjonction Jupiter le 16.

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact les 9 octobre 1963 et 17 février 1964)
Il a correspondu à une crise interne grave dans le Baas : Aref a pris le pouvoir en s'appuyant sur les nassériens (11 novembre 1963) et a rompu avec la Syrie et la branche syrienne du Baas (18 novembre). Il s'agit d'un évènement important, ce qui est logique pour un des 2 quinconces encadrant l'opposition. Il s'est produit sous la conjonction Soleil-Neptune du 8 novembre. Il semble évident que c'est lié aussi au carré Saturne-Neptune (à 1° d'orbe): on avait Soleil carré Saturne le 9 novembre.
Quand le quinconce évolutif s'est reproduit le 17 février 1964, c'est une semaine après un autre évènement important: le 10, c'était le cessez-le-feu avec les Kurdes, quelques jours après le sextil Soleil-Jupiter du 5.

L'OPPOSITION (exacte les 18 juin 1964 et 28 février 1965)
Le 14 juillet 1964, Aref a créé l'Union socialiste arabe et a décidé de réaliser d'importantes nationalisations, en suivant le modèle nassérien: l'opposition etait à 5° d'orbe.
Le 28 février 1965, est tombé le "refus catégorique" du gouvernement d'accorder l'autonomie aux Kurdes: l'opposition était exacte le jour même et elle était activée par la station de Neptune du 20. Les combats allaient reprendre entre les Kurdes et l'armée irakienne.

LE QUINCONCE INVOLUTIF (exact le 7 juillet 1965)
Le 10 juillet, les ministres nassériens ont quitté le gouvernement pour protester contre sa tiédeur face à une union avec l’Egypte. Il y avait un carré Jupiter-Saturne le 6, relayé ce 10 juillet par la Lune qui était en carré de Saturne et en opposition à Jupiter. Cette interférence saturnienne me semble liée au conflit avec l’Egypte (le Jupiter du cycle de l’Irak était en dissonance du Saturne du cycle que j'attribue à l’Egypte contemporaine: Saturne-Neptune).

LE SESQUI-CARRE INVOLUTIF (exact le 31 mai 1966)
Il était à 2°33' d'orbe le 19 octobre 1965 le jour d'une station de Jupiter. Le 16 septembre, le frère du président Aref, Abdel Rahman, chef d'état-major, a découvert un complot nassérien, avec projet de coup d'Etat. Ce qui a provoqué un changement de premier ministre le 21, avec mission de préparer le retour au pouvoir des civils. Le sesqui-carré, lors de cette crise, était environ à 3° d'orbe. En outre, il y avait une conjonction Mars-Neptune juste le jour du 16 septembre.

LE QUINCONCE INVOLUTIF est à nouveau exact le 10 mars 1966. Le 13 avril 1966, le président Aref est mort dans un accident d'hélicoptère. Ceci se situait dans un temps de crise: la rébellion kurde résistait à une importante offensive irakienne. Là aussi, on avait une interférence saturnienne: le carré Jupiter-Saturne était à 3° d'orbe (conjonction au début de la révolte kurde). Mercure stationnaire le 4 avril était en conjonction à Saturne le 7 et au carré de Jupiter le jour même de l'accident mortel du président Aref.

LE TRIGONE INVOLUTIF (exact le 2 août 1966)
Le 29 juin 1966, le général Abdel Rahman Aref, successeur de son frère, a signé un accord avec les Kurdes: il leur a promis que leurs droits nationaux seraient reconnus dans la Constitution, et la guerre a cessé. Le 30, le général a connu un 2è succès par l'échec d'une tentative de coup d'Etat nassérien. Le trigone était encore à 8° d'orbe, mais appliquant; et il était activé par la conjonction Soleil-Jupiter du 5 juillet.
Le 6 août, le gouvernement a démissionné pour protester contre le non-respect par le général Aref de sa promesse de laisser le pouvoir aux civils. Mais cette démission n'a pas vraiment affecté son autorité.
En mai 1967, le trigone évolutif est passé de 3° à 8° d'orbe: Abdel Rahman Aref a obtenu que son mandat présidentiel soit prolongé de 1 an. Son 1er ministre ayant démissionné, il a cumulé les fonctions de président et de premier ministre.

LE CARRE INVOLUTIF (exact les 7 septembre 1967 et 9 avril 1968)
Au début de juin 1967, la guerre des Six Jours a affaibli l'image du régime "de plus en plus mis en question par les masses populaires" (Philippe Rondot,op. cit. p 42). Le trigone involutif se défaisait: les 10° d'orbe étaient franchis dans la 1ère semaine de juin, et ça filait à vive allure vers le carré involutif.
Le 16 avril 1968, une pétition signée par des officiers réclamait l'élection d'une Assemblée nationale: c'était une semaine après le carré du 9 avril, près d'une station de Jupiter (21 avril).
L'évènement décisif est survenu le 17 juillet, par un coup d'Etat sans effusion de sang, réussi par les officiers contestataires d'avril: le général Aref s'est rendu et est parti en exil à Londres. Un Conseil de Commandement de la Révolution (CCR) a élu président de la République le brigadier Hassan al-Bakr, militant du parti Baas. Le carré était alors à 11° d'orbe; on n'aurait probablement pas pu prévoir un évènement important à cette date, même avec le trigone Soleil-Neptune le 16 juillet.
Le 30, un 2è coup d'Etat a chassé du pouvoir le premier ministre et le ministre de la Défense, tous deux mis d'office à la retraite de l'armée: c'était le triomphe du président Hassan al-Bakr et du parti Baas, dont le secrétaire général adjoint était Saddam Hussein al-Takriti. Le carré était passé à 14° d'orbe: aussi difficile de prévoir astrologiquement que pour le 17 juillet, même si on a un trigone Mars-Neptune le 27.

SEXTIL INVOLUTIF (exact le 12 juin 1969)
Des accords soviéto-irakiens importants ont été signés: un accord pétrolier le 21 juin et un accord de coopération économique et technique le 4 juillet (sous le trigone Vénus-Jupiter du 5).

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du semi-carré involutif (16 septembre 1969).

LE SEMI-SEXTIL INVOLUTIF (exact les 12 décembre 1969, 29 avril 1970 et 31 juillet 1970)
Comme dans le cycle précédent, le climat de la conjonction est installé dans une période assez voisine des échéances de cet aspect mineur.
Le 9 novembre 1969, le CCR a amendé la Constitution: le président de la République et le parti Baas ont eu pratiquement tous les pouvoirs. Le semi-sextil était à 5° d'orbe environ, et on avait une conjonction Soleil-Neptune exacte le 20 novembre.
Le 11 mars 1970, un accord très important était signé avec les rebelles kurdes: le semi-sextil était vers 5° d'orbe, et on avait une station de Neptune le 3 mars (avec, en outre, dans le cycle supposé de la rébellion kurde, une opposition Jupiter-Saturne le 8 mars relayée par Lune conjonction Saturne et Lune opposition Jupiter le 11). Ce même mois, le congrès du parti Baas décidait que les autres formations progressistes pourraient se regrouper au sein d'un Front national.
Fin mars-début avril, le gouvernement était remanié: 5 ministres kurdes y entraient le 29 mars et 2 ministres militaires hostiles à l'accord du 11 mars étaient limogés (et cantonnés à des fonctions honorifiques) le 3 avril (sous l'opposition Vénus-Jupiter du 5 avril).
Le 17 juillet 1970, la Constitution reconnaissait la nationalité kurde au sein du peuple irakien et la langue kurde devenait(à égalité avec l'arabe) langue officielle dans la région kurde. C'était très proche du semi-sextil du 31 juillet. Peu après, le 3 août, Saddam Hussein commençait un voyage en URSS, juste avant la station de Neptune du 10 août.

 

CYCLE 1971-1984

LA CONJONCTION (exacte les 22 mai et 16 septembre 1971)
On assistait le 23 juin 1971 à la signature d'un protocole de coopération soviéto-irakien, à la suite du voyage en URSS de Saddam Hussein l'été précédent, sous le semi-sextil involutif.
Le 28 septembre, Saleh Mahdi Ammache, ex-ministre militaire limogé sous le semi-sextil involutif, perdait ses fonctions honorifiques. C'était un pas de plus vers une alliance du Baas avec les Kurdes et les communistes.
Ceci conduisait à la publication d'une Charte d'action nationale par le président Bakr le 13 novembre (sous les conjonctions Vénus- Jupiter et Mercure-Jupiter du 14!!) et à son acceptation par le parti communiste en décembre (près de la conjonction Soleil-Jupiter du 10?).
Un autre évènement capital s'est situé pendant la période où le Soleil rencontrait la conjonction Jupiter-Neptune, entre sa conjonction à Neptune le 25 novembre et à Jupiter le 10 décembre: c'est la rupture des relations diplomatiques avec l'Iran (3 décembre), riposte à l'occupation par l'armée iranienne de 3 îlots stratégiques du Golfe (30 novembre).

LE SEMI-SEXTIL EVOLUTIF (exact les 10 mars et 25 octobre 1972)
Le 7 avril 1972, Kossyguine arrivait à Bagdad et signait le 9 avec le président Bakr un traité d'amitié et de coopération soviéto-irakien. Le 8, on avait Mercure trigone Neptune, Mercure sextil Vénus, Vénus opposition Neptune.
Le 14 mai, 2 communistes entraient dans le gouvernement. C'était la suite logique de l'acceptation de la Charte d'action nationale par leur parti en décembre 1971, mais aussi de l'entrée de ministres kurdes dans le gouvernement dès le 29 mars 1970. Ce 14 mai, on avait un quinconce involutif Jupiter-Saturne exact; or le 29 mars 1970, on était proche de l'opposition Jupiter-Saturne (exacte le 8 mars). A noter aussi que les Kurdes étaient arrivés dans le gouvernement sous le semi-sextil involutif Jupiter-Neptune, et les communistes sous le semi-sextil évolutif suivant: on a une position symétrique, de part et d'autre de la conjonction, des 2 élargissements ministériels.
Le semi-sextil évolutif était à seulement 3° d'orbe quand l'Irak a nationalisé l'IPC (Irak Petroleum Company), le 1er juin 1972. On avait Vénus, stationnaire le 27 mai, à 2° de l'opposition à Jupiter.
Il était à moins de 4° d'orbe le 14 septembre lors de la visite du président Bakr à Moscou.

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du semi-carré évolutif (17 janvier 1973).

LE SEXTIL EVOLUTIF (exact les 3 avril, 20 août et 22 novembre 1973)
Une crise s'est produite avec le dirigeant kurde Barzani trouvait l'autonomie très insuffisante et voulait l'indépendance: en échange d'une aide militaire américaine, il a offert l'exploitation des gisements de Kirkouk à une compagnie pétrolière US (21 juin 1973). Ceci correspondait au sesqui-carré involutif Jupiter-Saturne du 28 juin.
Les partisans de la ligne dure contre les Kurdes ont tenté un coup d'Etat le 1er juillet, pendant un voyage du président Bakr en Pologne. Saddam Hussein l'a déjoué assez facilement. Il semble que cette épreuve de force soit liée à la station de Mercure le 6 juillet, à 7° d'orbe de l'opposition à Jupiter.
Cette crise a renforcé les liens entre le Baas et le parti communiste: ils ont signé le 17 juillet le Pacte national, qui annonçait la constitution du Front national progressiste. Le sextil évolutif était à 5° d'orbe.
Il était à 3° pendant tout le mois d'octobre: l'Irak, qui participait à la guerre du Kippour contre Israël, se trouvait un peu moins isolé dans le monde arabe; surtout, il rétablissait ses relations diplomatiques avec l'Iran.

LE CARRE EVOLUTIF (exact les 19 avril et 2 décembre 1974)
Le 11 mars, le gouvernement irakien proclamait unilatéralement la loi d'autonomie du Kurdistan, en désaccord avec le PDK de Barzani: le carré évolutif était à 9° d'orbe, mais Neptune était stationnaire le 12 et opposé à Mars le 16. Le 26, les décrets d'application déclenchaient la reprise de la lutte armée par les maquisards kurdes: le carré évolutif était passé à 5° d'orbe. Vers la mi-avril, avec la fin des pluies torrentielles du printemps, la guerre s'est intensifiée: on arrivait près du carré exact du 19 avril.
Comme l'Iran aidait militairement les Kurdes, on peut remarquer que ses relations avec l'Irak, améliorées sous le sextil précédent, se sont dégradées sous ce carré.
Le 31 mai, Israël et la Syrie signaient un accord de désengagement; l'Irak le condamnait et se brouillait pour longtemps avec la Syrie: le carré involutif était à 7° d'orbe, mais il était activé par l'opposition Soleil-Neptune du 30 mai.
Le 11 novembre, un remaniement ministériel se produisait avec le carré involutif à 29' d'orbe, peu après la station de Jupiter du 3 (à 18' d'orbe de ce carré).

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact le 4 mai 1975)
Les relations irano-irakiennes, dégradées sous le carré évolutif, se sont améliorées sous ce trigone: le 6 mars, les 2 pays signaient un accord à Alger. Le trigone évolutif était à 14° d'orbe; mais il était activé par une conjonction Soleil-Jupiter appliquante (exacte le 22 mars), une station de Neptune le 14 mars et un trigone Vénus-Neptune le 4, à peine 2 jours avant l'accord.
Si on prend les choses du point de vue des Kurdes, c'était un désastre pour les rebelles: or le cycle Jupiter-Saturne de cette rébellion allait vers le carré involutif du 4 juin suivant, et il était activé le 5 mars, veille de l'accord d'Alger, par un carré Vénus-Saturne. Le 2 avril, juste au carré Soleil-Saturne, l'armée irakienne investissait le village de Galala, un des QG de Barzani; c'était la fin du conflit au Kurdistan: la conjonction Soleil-Jupiter du 22 mars était encore active (8° d'orbe).
En outre, sous ce trigone évolutif, des accords importants ont été conclus avec la France: un contrat pour la fourniture d'une centrale nucléaire à l'Irak le 18 novembre (trigone à 5° d'orbe), puis des accords économiques, prévoyant des investissements français de 15 milliards de francs, lors de la visite de Jacques Chirac, du 25 au 27 janvier 1976 (trigone à 5° d'orbe).

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du sesqui-carré évolutif (27 juillet et 3 septembre 1975, 21 mars 1976).

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact le 20 mai 1976)
Le 10 mai, on a eu un remaniement ministériel sous la conjonction Vénus-Jupiter du 11.
L'Irak a condamné l'occupation du Liban par l'armée syrienne (qui a commencé le 21 mai). Des divergences se sont fait jour à ce sujet avec l'URSS, lors de la visite de Kossyguine (29-31 mai).
Le quinconce évolutif est revenu à 6° d'orbe lors de la station de Jupiter du 15 janvier 1977: on a eu un nouveau remaniement ministériel le 23; puis les émeutes chiites de Kerbela (5-6 février) ont sans doute été la cause d'un autre remaniement ministériel (23 mars, près de la station de Neptune du 18 mars).

L'OPPOSITION (exacte le 8 juin 1977)
Le parti communiste a critiqué le monopole du Baas dans le Conseil de Commandement de la Révolution (ce qui lui assurait la prééminence dans l'Etat). Il a bientôt été victime d'une sévère répression: Baas et PC s'étaient alliés en 1971 sous la conjonction; ils se sont heurtés sous l'opposition, dans une parfaite logique cyclique. Cet affrontement est devenu sanglant en mai-juin 1978: des dizaines de militants communistes ont été exécutés pour avoir voulu constituer des cellules dans l'armée.

LE QUINCONCE INVOLUTIF (exact le 3 juillet 1978)
On remarque une certaine violence subie par des opposants: sous le carré Mars-Neptune du 12 juillet, l'ancien ministre Abdel Razzak el-Nayef est assassiné à Londres; la Lune, opposée à Neptune le 30, passait au carré de Mars le 31: l'intrusion de 2 terroristes dans l'ambassade d'Irak à Paris se terminait par une réaction violente des services de sécurité irakiens, qui ont tiré sur l'un d'eux au moment où il allait monter dans une voiture de police française, l'ont blessé et ont tué un inspecteur de police français. 3 membres de l'ambassade sont expulsés vers l'Irak.

LE SESQUI-CARRE INVOLUTIF (exact le 8 septembre 1978)
Sous la conjonction Soleil-Neptune du 10 décembre, à seulement 10° de Mars (conjonction Mars-Neptune le 27 novembre), pendant que Saddam Hussein était en "visite officielle d'amitié" à Moscou, le PC irakien a signalé une nouvelle vague d'arrestations (12 décembre): le sesqui-carré involutif était alors à 5° d'orbe. La purge lancée sous l'opposition se poursuivait: le Baas semblait ne plus vouloir partager le pouvoir.

LE TRIGONE INVOLUTIF (exact le 3 août 1979)
Le 16 juillet, le président Bakr a pris sa retraite et Saddam Hussein lui a succédé. Le 28, c'était une nouvelle purge à cause d'un "vil complot": un certain nombre de baassistes pro-syriens, ou supposés tels, ont été exécutés.
Saddam Hussein, maître du pays, a fait décider par le CCR (Conseil de Commandement de la Révolution) la création de 2 assemblées: l'assemblée nationale irakienne et l'assemblée législative de la région autonome du Kurdistan (16 mars 1980). Et le 20 juin, l'assemblée nationale irakienne a été élue au suffrage universel et à bulletins secrets: c'était en Irak tout à fait inédit: le trigone involutif était alors activé par l'opposition Soleil-Neptune du 12 juin.

LE CARRE INVOLUTIF (exact le 9 septembre 1980)
Sous la station de Neptune du 2 septembre, se sont produits de premiers affrontements entre Irakiens et Iraniens (fin août). Entre les conjonctions du Soleil à Jupiter (13 septembre) et à Saturne (22 septembre), la guerre a commencé: Saddam Hussein a annoncé l'abrogation de l'accord de réconciliation irako-iranien du 6 mars 1975 (17 septembre); les premiers combats se sont déroulés sur la côte du Golfe, dans le Chatt al-Arab iranien, revendiqué depuis longtemps par l'Irak (21 septembre); l'aéroport de Téhéran a été bombardé (22 septembre); Bagdad et le port pétrolier irakien de Bassorah l'ont été à leur tour (du 23 au 25 septembre); le 23, les 2 Grands se sont déclarés neutres dans ce conflit; le Conseil de Sécurité a demandé un cessez-le-feu (28 septembre), accepté par l'Irak le 29 et rejeté par l'Iran le 1er octobre.
Sous la conjonction Mars-Neptune du 10 novembre, la crise s'est aggravée: outre la 1ère conférence de presse de Saddam Hussein depuis le début de la guerre (le jour même), c'étaient la signature à Damas, par 8 organisations irakiennes d'opposition, d'une Charte du front patriotique national démocratique en Irak (le 12) et une offensive irakienne vers Susangerd (le 14).

LE SEXTIL INVOLUTIF (exact le 23 octobre 1981)
Rien de positif pour l'Irak à cette époque dans mes documents. Est-ce lié à une interférence saturno-plutonienne actualisée par la conjonction Jupiter-Pluton du 2 novembre?

LE SEMI-CARRE INVOLUTIF (exact le 19 septembre 1982)
Sous la station de Jupiter du 24 février 1982, le semi-carré involutif était à 2° d'orbe et il était activé par des relais solaires le 15 mars (Soleil sesqui-carré Jupiter) et le 17 mars (Soleil carré Neptune): or, la mi-mars a été le temps d'une offensive iranienne victorieuse, désastreuse pour l'Irak.
Le semi-carré involutif était entre 4° et 7° d'orbe en avril, mois où a commencé une brouille grave avec la Syrie.
Mercure était stationnaire le 21 mai à 11° d'orbe de l'opposition de Neptune et, le 24, la Lune activait cette opposition (Lune conjonction Mercure et opposition Neptune): les Iraniens ont libéré Khorramchahr le 24; peu après, ils menaçaient Bassorah.
Jupiter était stationnaire le 27 juin (à 10° d'orbe du semi-carré involutif à Neptune): après avoir décidé, le 10, un cessez-le-feu unilatéral, ignoré par l'Iran, l'Irak a retiré toutes ses troupes du territoire iranien; ce retrait, commencé le 20, s'est terminé le 30.
Une résolution unanime du Conseil de Sécurité (12 juillet) a demandé aux 2 belligérants d'observer un cessez-le-feu: l'Iran a accentué son effort de guerre. C'était proche de la conjonction Mars-Saturne du 7 juillet. Cette intransigeance de l'Iran me paraît aussi liée à l'interférence de Pluton dans son cycle Saturne-Neptune (la conjonction Saturne-Pluton est le principal facteur planétaire perturbant de cette année 1982).
Les difficultés ont continué les mois suivants: attentat à l'explosif à Bagdad par des moudjahidin pro-iraniens (1er août); refus iranien de l'offre irakienne de ne plus revendiquer le territoire du Chatt al-Arab en échange d'un cessez-le-feu (octobre).

 

CYCLE 1984-1997

LA CONJONCTION (exacte le 19 janvier 1984)
Après les offensives iraniennes de 1983, l'Irak était très menacé, mais pas abattu. Sous cette conjonction, on a assisté à un tournant de la guerre. Face à une série d'attaques iraniennes déclenchées à la mi-février 1984 (par exemple la conquête des îles Majnoun, riches en pétrole), l'Irak a fait croire qu'il avait détruit "plusieurs pétroliers" dans le port iranien de l'île de Kharg (27 février): panique sur les marchés pétroliers et inquiétude des Etats-Unis; comme la nouvelle n'a pas été confirmée, le calme est revenu dès le 28; mais Saddam Hussein avait pu mesurer la vulnérabilité des Etats-Unis et des pays pétroliers du Golfe.
En avril, il inaugurait deux nouvelles stratégies:
1° "la guerre des villes" était le bombardement aérien de villes iraniennes très peuplées; les Iraniens ont répliqué en bombardant Bagdad et Bassorah.
2° "la guerre des pétroliers" consistait à attaquer les supertankers qui visitaient les ports d'Iran pour imposer un blocus pétrolier à ce pays et faire pression sur les marchés pétroliers et les Etats-Unis. Elle a commencé le 26 avril par l'attaque d'un navire saoudien. Dès le 13 mai, les Iraniens imitaient les Irakiens et affirmaient vouloir paralyser tout le trafic dans le Golfe pour s'opposer au blocus irakien.
On a eu un paroxysme de violence en juin: les Saoudiens ont abattu un avion iranien qui avait pénétré dans leur espace aérien (5 juin) et il y a eu de nombreux morts civils dans les villes iraniennes et irakiennes. Le 10 juin, le secrétaire général de l'ONU a obtenu de l'Irak et de l'Iran l'arrêt des bombardements de zones civiles. Ce cessez-le-feu, entré en vigueur le 12, a été assez bien respecté. Il a eu lieu sous la conjonction Soleil-Vénus du 15.

LE SEMI-CARRE EVOLUTIF (exact le 2 janvier 1986)
En février, les Iraniens s'emparaient de la presqu'île de Fao et de hauteurs au Kurdistan: l'offensive iranienne a commencé le 9, sous le semi-carré Soleil-Neptune.

Je n'ai pas de renseignements sur les évènements autour du sextil évolutif (16 mars 1986).

LE CARRE EVOLUTIF (exact le 4 avril 1987)
Le 17 mai, une frégate américaine était touchée par un missile tiré par un avion irakien.

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact le 22 avril 1988)
Sous la station de Neptune du 11 avril, les Irakiens ont repris la péninsule de Fao (18 avril).

LE SESQUI-CARRE EVOLUTIF (exact le 21 juin 1988)
Paradoxalement, les victoires irakiennes continuaient: au Kurdistan (14-30 juin), aux îles Majnoun (reprises du 25 au 28 juin). Et je possède pas la clé astrologique pour le comprendre.
Sous le sextil Soleil-Jupiter (exact le 22 juillet), l'Iran acceptait la résolution 598, votée en 1987, du Conseil de Sécurité (18 juillet). C'est la décision qui ouvrait la voie à la paix entre Irak et Iran au bout de 8 ans de guerre.
Je ne sais pas par quel biais relier ceci et le cessez-le-feu effectif du 20 août suivant à une crise irakienne (symbolisée par le sesqui-carré évolutif).
Par contre, l'approbation du multipartisme par le CCR, en janvier 1989, peut être un symptôme de crise: or, la station de Jupiter le 20 janvier s'est produit à seulement 25' d'orbe du sesqui-carré évolutif à Neptune.
La création à Bagdad, le 16 février suivant (sous le carré Soleil-Jupiter du 15), d'un Conseil de coopération arabe groupant autour de l'Irak l'Egypte, la Jordanie et le Yémen du Nord a inquiété d'autres pays arabes et a correspondu aussi à un temps de crise.
Le 5 avril, à peu près à mi-chemin entre le sesqui-carré (orbe=+7°) et le quinconce évolutif (orbe=-7°), près de la station de Neptune(12 avril) et du carré Soleil-Neptune (2 avril) actualisé le jour même par un carré Lune-Neptune, l'Irak mettait en garde Israël contre toute attaque visant des installations irakiennes.

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact le 12 mai 1989)
Rien de net dans mes documents (hors la mise en garde ci-dessus à Israël).

L'OPPOSITION (exacte les 14 novembre 1989 et 6 juin 1990)
Le 7 décembre 1989, a été annoncé le lancement réussi d'une fusée à 3 étages: Israël a alors affirmé que l'Irak pouvait fabriquer une bombe nucléaire dans les 2 ans.
En janvier 1990, l'Irak a commencé des négociations sur le tracé de sa frontière avec le Koweit (conjonction Soleil-Neptune le 2).
En avril, est apparue une interférence uranienne due à la proximité croissante d'Uranus et de Neptune. Ces 2 planètes étaient stationnaires (Uranus le 13 et Neptune le 16), ce qui valorisait les aspects qu'elles recevaient: Soleil carré Uranus le 30 mars et carré Neptune le 4 avril, Lune opposition Uranus-Neptune le 2 avril. Or, c'est justement le 2 avril que Saddam Hussein a reconnu que son pays possédait des armes chimiques binaires et a réitéré ses avertissements à Israël.
2 semaines après l'opposition Jupiter-Uranus du 13 mai et peu avant l'échéance cyclique capitale du 6 juin, Saddam Hussein a profité du congrès de la Ligue arabe à Bagdad pour accuser Israël et les pays qui soutiennent sa politique, surtout les USA, et critiquer la passivité complaisante des monarchies pétrolières (28-30 mai).
On avait une interférence saturnienne avec l'opposition Jupiter-Saturne du 13 juillet, activée par des relais solaires importants: Soleil opposition Saturne le 14 et conjonction Jupiter le 15. Saddam Hussein a accusé les pays du Golfe d'être les instruments d'un complot impérialo-sioniste et d'avoir " planté un couteau empoisonné dans le dos de l'Irak " (17-18 juillet). Le 19, le Koweit a demandé à la Ligue arabe la création d'une commission arabe pour trancher définitivement au sujet du tracé de sa frontière avec l'Irak. Les USA ont affiché leur soutien au Koweit. Le 21, Saddam Hussein l'a accusé d'avoir préparé le terrain à une intervention étrangère. Le 1er août, c'était l'échec des négociations directes Irak-Koweit, puis des bons offices du roi Hussein et de Yasser Arafat. Et l'armée irakienne a conquis le Koweit en 5 heures dans la nuit du 1er au 2 août.
L'ONU et la Ligue arabe ont aussitôt condamné cette agression (2 et 3 août). Le Conseil de Sécurité a décidé un embargo contre l'Irak (6 août). Les USA ont déclenché l'opération "Bouclier du désert" pour protéger l'Arabie saoudite d'une invasion éventuelle (7 août).

LE QUINCONCE INVOLUTIF (exact les 31 octobre 1990 et 6 juillet 1991)
Les USA ont réuni une vaste coalition pour l'opération "Tempête du désert" (octobre 1990); l'Irak a rétabli ses relations diplomatiques avec l'Iran (14 octobre) sous une conjonction Soleil-Vénus à 4° d'orbe.
La résolution 678 du Conseil de Sécurité a autorisé la coalition à "user de tous les moyens nécessaires" , après le 15 janvier 1991, pour obliger l'Irak à se retirer du Koweit (29 novembre): outre une opposition Soleil-Mars le 27 novembre, le quinconce involutif était à peine à 39' d'orbe.
La guerre du Golfe a commencé le 17 janvier 1991: sous le quinconce Jupiter-Uranus du 14; Mars avait été stationnaire le jour de l'an et son sesqui-carré à Neptune du 20 était donc très important.
Le 28 février, l'Irak acceptait les résolutions du Conseil de Sécurité, après avoir perdu le Koweit en 4 jours de guerre terrestre. Le 3 mars, c'était le cessez-le-feu: on avait Vénus trigone Jupiter le 26 février, qui recevait l'appui d'aspects mineurs de Mercure (Mercure quinconce Jupiter le 26 et semi-sextil Vénus le 27).
Très vite, les chiites et les Kurdes se sont insurgés; la répression a été féroce. C'est sous la station de Jupiter du 30 mars que la dernière ville kurde rebelle a été prise par l'armée irakienne (3 avril). Le 5 avril 1991, le Conseil de Sécurité a condamné "la répression des populations civiles irakiennes".
Sous la conjonction Soleil-Jupiter du 17 août, le Conseil de Sécurité a autorisé l'Irak à reprendre partiellement ses exportations de pétrole pour pouvoir subvenir à ses besoins élémentaires (15 août): le quinconce involutif était à 9° d'orbe.

LE SESQUI-CARRE INVOLUTIF (exact le 7 septembre 1991)
Le 13, Saddam Hussein a changé de premier ministre.

LE TRIGONE INVOLUTIF (exact le 9 août 1992)
Apparemment pas très positif pour Saddam Hussein.

LE CARRE INVOLUTIF (exact le 17 septembre 1993)
Dès la station de Jupiter le 28 janvier 1993, ce carré involutif était à 5° d'orbe, et il était activé vers le milieu du mois par de nombreux aspects critiques: Mars opposition Neptune le 5, Soleil conjonction Uranus-Neptune le 8, Mercure conjonction Uranus-Neptune le 14 et Mars carré Jupiter le 16. Le 17, les Américains ont envoyé des missiles de croisière sur Bagdad, à la suite d'un refus irakien de garantir la sécurité des vols onusiens au-dessus de l'Irak.
En avril, une tentative d'attentat contre George Bush père a été imputée par l'enquête à des agents secrets irakiens: Neptune était stationnaire le 22, ce qui renforçait son opposition à Mars le 7 et au Soleil le 10.
Le 26 juin, Clinton a fait bombarder le QG des services de renseignement à Bagdad, en représailles de cette tentative d'attentat: Jupiter était stationnaire le 1er juin, ce qui renforçait son carré au Soleil du 27.
Le 5 septembre, Saddam Hussein a changé de premier ministre: le carré involutif était presque exact, et il était activé par la conjonction Mars-Jupiter du 6.
Le 18 avril 1994, le Liban a rompu ses relations diplomatiques avec l'Irak à la suite de l'assassinat d'un opposant irakien par des diplomates membres des services secrets de Saddam Hussein: Neptune était stationnaire le 25, ce qui renforçait son carré au Soleil du 13 et son opposition à la Lune du 18. L'orbe du carré involutif du cycle de l'Irak était élevé (18°), mais il diminuait grâce à la rétrogradation de Jupiter.
Il était revenu à 13° d'orbe le 29 mai, sous l'opposition Mars-Jupiter (exacte le 1er juin): Saddam Hussein a limogé son premier ministre et a pris la tête du gouvernement.

LE SEXTIL INVOLUTIF (exact le 28 octobre 1994)
Le 10 novembre, le CCR a reconnu la souveraineté et l'intégrité du Koweit ainsi que ses frontières internationales: le sextil involutif était à 3° d'orbe et était activé par la conjonction Soleil-Jupiter du 17. Les sanctions de l'ONU ont été maintenues, le 14, malgré l'opposition de la Russie, de la Chine et de la France.

LE SEMI-CARRE INVOLUTIF (exact les 3 juin et 12 septembre 1995)
Cette année-là, l'économie irakienne était fortement délabrée et le mécontentement populaire grandissait.
Des émeutes ont éclaté le 17 mai à Ramadi, à l'ouest de Bagdad et leur répression a fait 30 morts: le semi-carré involutif était à 2° d'orbe; Mercure était stationnaire le 24 mai, ce qui renforçait son opposition à Jupiter du 12.
Une garnison s'est révoltée le 14 juin dans la même région et a subi une très dure répression: le semi-carré involutif était à 1° d'orbe, et il était activé par le carré Mars-Jupiter du 13.
Le 8 août, 2 des gendres de Saddam Hussein et du général Hussein Kamel Hassan ont fui en Jordanie; le 13, l'Irak a invité les instances onusiennes ad hoc à venir recueillir des informations sur les programmes d'armement qui auraient été dissimulés par le général en fuite: Jupiter était stationnaire le 2 à 2-3° d'orbe du semi-carré involutif, en conjonction à Pluton (stationnaire le 8).

 

CYCLE 1997-2009

LA CONJONCTION (exacte le 9 janvier 1997)
L'embargo pétrolier a été partiellement levé (20 mai 1996).
Les Etats-Unis ont retiré du Kurdistan leurs 2500 collaborateurs kurdes, à partir du 15 septembre 1996.
L'Irak a accepté "toutes les conditions" relatives à la mise en oeuvre du dispositif "pétrole contre nourriture" (25 novembre 1996), qui est entré en vigueur le 10 décembre suivant.
Une résolution du Conseil de Sécurité a autorisé le recours à la force contre l'Irak (la Russie, la Chine et la France ont marqué leur désaccord en s'abstenant) le 23 octobre 1997.
Ceci, après diverses péripéties, a provoqué le départ d'Irak du personnel de l'Unscom (= des inspecteurs) le 14 novembre . Grâce à une médiation russe, les inspections ont pu reprendre: le 20 novembre , Saddam Hussein a fait des concessions.

LE SEMI-SEXTIL EVOLUTIF (exact le 5 février 1998)
Une crise au sujet de l'inspection des sites présidentiels a commencé le 13 janvier et a été dénouée par un accord signé entre Tarek Aziz et Kofi Annan le 23 février, le jour d'une conjonction Soleil-Jupiter.

LE SEMI-CARRE EVOLUTIF (exact le18 avril 1998)
L'inspection des sites présidentiels a commencé le 26 mars. Je n'ai rien dans mes documents pour avril-mai 1998.
Le 5 août 1998, l'Irak a annoncé son intention de ne plus coopérer avec l'Unscom et l'AIEA (frustration devant l'éternel report de la levée des sanctions): le semi-carré évolutif était dépassé de 12°, mais Uranus, 10° après Neptune, était à 2° d'orbe du semi-carré à Jupiter (exact le 24 juin). Je pense qu'on peut dire que ce semi-carré Jupiter-Uranus revitalisait le semi-carré évolutif Jupiter-Neptune: il n'est donc pas surprenant d'avoir une opposition Soleil-Uranus le 3 août, 2 jours avant l'événement.
Le 13 novembre, Jupiter était stationnaire, à 3° du semi-carré involutif à Neptune. On était au coeur de la crise ouverte les 30-31 octobre par le refus du Conseil de Sécurité de faire un geste en direction de la levée de l'embargo en échange d'un effort irakien pour coopérer avec les inspecteurs onusiens, et par l'annonce par l'Irak de sa rupture totale avec l'Unscom : cette crise avait démarré sous les stations respectives de Neptune (11 octobre) et d'Uranus (18 octobre) qui avaient renforcé les carrés du Soleil à Neptune (22 octobre) et à Uranus (1er novembre). Le Conseil de Sécurité ayant "exigé" le 5 novembre, à l'unanimité, la reprise de la coopération avec l'Unscom, les Américains étaient prêts à de nouvelles frappes aériennes: le 14, l'Irak a cédé (on avait un trigone Soleil-Jupiter le 10).
La situation s'est dégradée en décembre. Sous le carré Soleil-Jupiter du 11, l'Unscom a publié un rapport négatif: "l'Irak n'a pas fourni la pleine coopération promise" (15 décembre). Le 17, sous un semi-carré exact Soleil-Uranus, a commencé l'opération américano-britannique "Renard du désert", sans mandat de l'ONU: 4 nuits de frappes aériennes. On avait une interférence uranienne à nouveau évidente: le semi-carré Jupiter-Uranus (à 4°d'orbe) prenait le relais du semi-carré évolutif Jupiter-Neptune, comme pour la crise du mois d'août précédent.
Il est logique que l'échéance du semi-carré exact Jupiter-Uranus le 2 février 1999, valorisée par un important relais solaire (Soleil conjonction Uranus le jour même, relayant sa conjonction à Neptune du 22 janvier) ait correspondu à un évènement capital: l'évacuation par l'ONU de tous ses personnels humanitaires d'Irak, ce pays ayant déclaré ne pouvoir garantir leur sécurité, le 3 février.
Ceci a contribué à aggraver une situation déjà dramatique pour le peuple irakien. L'Encyclopaedia Universalis (édition électronique, version 5, article Irak 1990-1998) commente ainsi l'année 1998: "les nouvelles crises entre l’Irak, d’une part, l’O.N.U. et les États-Unis, de l’autre, ne contribuent pas à améliorer la situation économique. Les effets de la résolution 'pétrole contre nourriture' sont diminués par la chute des cours du brut. Les installations pétrolières et les infrastructures continuent à se dégrader, faute de pièces de rechange".

LE SEXTIL EVOLUTIF (exact le 27 février 1999)
Rien dans mes documents: il est vrai que Jupiter était rapide et que ce sextil a passé très vite.

LE CARRE EVOLUTIF (exact le 16 mars 2000)
Il s'est manifesté surtout par une crise avec l'Iran.
Une attaque au mortier contre un immeuble résidentiel de Bagdad (21 mars) a provoqué une manifestation anti-iranienne le lendemain.
Les Etats-Unis, le 24, ont accusé l'Irak de dépenser beaucoup pour construire une base militaire destinée à une organisation d'opposition iranienne: ils semblaient vouloir ainsi aggraver la crise entre les 2 pays. En effet, chacun des 2 gouvernements soutenait un mouvement d'opposition violente à l'autre, lequel ne reculait pas devant des actions terroristes.
Neptune était stationnaire le 8 mai, ce qui renforçait son carré au Soleil du 26 avril: le 1er mai, juste après un attentat des Moudjahidine du Peuple (opposants iraniens soutenus par Saddam Hussein) à Téhéran, une chute de roquettes sur un quartier palestinien de Bagdad tuait 8 personnes. Le 2, l'Irak accusait l'Iran.
La conjonction Soleil-Jupiter du 10 mai était aussitôt suivie par un carré Soleil-Uranus le 11, d'autant plus fort qu'Uranus était stationnaire le 25: dans la nuit du 12 au 13 mai, une nouvelle attaque à la roquette tuait une fillette dans une zone résidentielle de Bagdad; elle était revendiquée par le principal mouvement d'opposition chiite qui affirmait qu'elle visait un palais de Saddam Hussein. Les médias irakiens accusaient l'Iran de ce "crime hideux".

LE TRIGONE EVOLUTIF (exact les 27 juillet 2000 et 9 décembre 2000)
Le 10 août, pour la 1ère fois depuis la guerre du Golfe, un chef d'Etat étranger est venu à Bagdad: Hugo Chavez, président du Venezuela. Le trigone évolutif était entre 2 et 3° d'orbe.
En septembre, plusieurs avions étrangers ont atterri à Bagdad, brisant ainsi le boycott des liaisons aériennes avec ce pays en place depuis l'embargo de 1990: 2 russes (le 17 et le 23); un français (le 22); un jordanien (le 27); un yéménite (le 29). Le trigone évolutif était entre 5 et 7° d'orbe pendant ce mois.
Le 3 décembre, l'Irak a annoncé la reprise de ses exportations de pétrole dans le cadre du programme "pétrole contre nourriture": le trigone évolutif était alors à 1° d'orbe

LE SESQUI-CARRE EVOLUTIF (exact le 14 juin 2001)
Le 4 juin 2001, l'Irak a arrêté ses exportations pétrolières (sauf vers la Turquie et la Jordanie) pour protester contre le Conseil de Sécurité qui avait refusé de prolonger de plus d'un mois le programme "pétrole contre nourriture".
Les bombardements anglo-américains se sont multipliés: les 20, 25 et 27 juin; puis le 10 août, les plus importants depuis près de 6 mois dans le sud du pays

LE QUINCONCE EVOLUTIF (exact le 1er mai 2002)
Le 8 avril, l'Irak a suspendu pour 30 jours ses exportations de pétrole, sauf si d'ici là les Israéliens retiraient leurs forces des territoires palestiniens.
Le 21, Saddam Hussein a annoncé que l'Irak verserait 25000 dollars pour chaque maison palestinienne détruite par l'armée israélienne dans le camp de Djénine.
Le quinconce évolutif, du 8 au 21 avril, passait de 3° à 1° d'orbe.
Ces actions irakiennes en faveur des Palestiniens (il y avait aussi une aide financière aux familles des kamikazes) ont sans doute contribué à pousser Sharon et son lobby aux USA à vouloir éliminer le plus vite possible le régime de Saddam Hussein ?

L'OPPOSITION (exacte les 11 septembre 2002, 16 février et 3 juin 2003 )
La 1ère quinzaine d'août 2002 a été marquée par de nombreuses allusions à la guerre des Etats-Unis contre l'Irak (officiellement, pour trouver et détruire ses armes de destruction massive). C'était le temps d'une opposition Mars-Neptune (28 juillet), activée par des aspects solaires: Soleil opposition Neptune le 2 août et conjonction Mars le 10. Le 4, le sénateur américain Biden déclarait que les USA "lanceront probablement une offensive contre l'Irak". Le 7, l'Arabie saoudite refusait l'utilisation de son territoire pour lancer une attaque contre l'Irak. Le 9, l'Allemagne annonçait son refus de participer à une guerre contre l'Irak. Le 12, l'Irak affirmait ne plus avoir d'armes de destruction massive.
C'est à l'approche de l'opposition du 11 septembre que les Etats-Unis ont choisi de recourir à l'ONU: le 27 août, ils déclaraient accepter le retour de ses inspecteurs en Irak, mais seulement s'ils avaient "un accès inconditionnel et sans entraves" à tous les sites qu'ils voudront inspecter. Le 10 septembre, le premier ministre espagnol Aznar s'est déclaré prêt à soutenir une intervention militaire américaine, même sans mandat de l'ONU. Le 12, George W. Bush, devant l'Assemblée générale de l'ONU, a déclaré l'organisation internationale non pertinente si elle n'agissait pas contre l'Irak.
Le 16, l'Irak a accepté sans conditions le retour des inspecteurs en désarmement de l'ONU.
Sous le carré Soleil-Jupiter du 9 novembre, le Conseil de Sécurité a voté à l'unanimité la résolution 1441: les inspecteurs pourraient chercher des armes de destruction massive n'importe où en Irak, sans préavis, et les autorités irakiennes ne devraient leur opposer aucun obstacle (8 novembre). A la surprise générale, le 13, Saddam Hussein acceptait cette résolution. Le 18, les premiers inspecteurs arrivaient en Irak.
la station de Jupiter le 4 décembre renforçait son trigone au Soleil du 10. Le 4, le programme "pétrole contre nourriture" a été reconduit pour 6 mois. Le 7, l'Irak a remis à l'ONU un très volumineux inventaire de ses programmes d'armement. Le 10 a été une journée de grandes manifestations contre la guerre aux Etats-Unis.
Peu à peu, Jupiter rétrogradait et revenait vers l'opposition à Neptune, atteinte le 16 février 2003. 2 semaines avant, le Soleil la dynamisait par sa conjonction à Neptune (30 janvier) et son opposition à Jupiter (2 février); ce passage solaire a été le temps de la mise en place des facteurs qui ont conduit à une guerre sans mandat de l'ONU:
1° Le 20 janvier, au Conseil de Sécurité, 2 jours après de grandes manifestations pour la paix un peu partout dans le monde, Dominique de Villepin a annoncé que la France s'opposerait à une nouvelle résolution justifiant une guerre contre l'Irak, laissant planer la menace d'un veto. L'Allemagne et la Chine ont soutenu la position française.
2° Le 22, Tony Blair a déclaré que la Grande-Bretagne soutiendrait une guerre contre l'Irak décidée par les Etats-Unis sans l'accord préalable de l'ONU, si certains pays s'opposaient de manière "déraisonnable" à une nouvelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le même jour, Donald Rumsfeld traitait la France et l'Allemagne de "vieille Europe": "si vous considérez un grand nombre d'autres pays en Europe, ils ne sont pas avec la France et l'Allemagne mais avec les Etats-Unis".
3° Le 27, les chefs des inspecteurs de l'ONU ont fait un rapport mitigé, mais ils ont estimé qu'il leur fallait suffisamment de temps pour continuer leur travail.
4° Le 29, les Etats-Unis ont découvert que la majorité du Conseil de Sécurité (11 membres sur 15) était pour la poursuite des inspections. Le même jour, une décision de l'OTAN sur le déploiement immédiat d'avions et de missiles pour protéger la Turquie en cas de guerre contre Bagdad était reportée à cause du veto de 4 pays, dont l'Allemagne et la France.
5° Le 30, les dirigeants de 8 pays européens ont publié un appel commun à se ranger aux côtés des Etats-Unis dans leur lutte contre l'Irak. Parallèlement, les initiatives pour la paix se sont multipliées: le maire de Paris a signé un appel contre la guerre lancé le 28 par le maire de Rome et groupant déjà les édiles de villes importantes (Berlin, Vienne, Londres, Moscou...), le Parlement européen a voté une résolution affirmant que "les violations de la résolution 1441 constatées par les inspecteurs ne justifient pas le lancement d'une action militaire".
6° Le 5 février, la prestation de Colin Powell au Conseil de Sécurité a échoué à fournir des preuves convaincantes de la détention par l'Irak d'armes de destruction massive et de l'inefficacité des inspecteurs trompés constamment par les services de Saddam Hussein.
7° Le 6 février, George Bush a déclaré : " la partie est terminée […] les Etats-Unis, avec une coalition d'un nombre croissant de pays, sont résolus à agir de quelque façon qu'il faudra pour se défendre et désarmer le régime irakien".
8° Le 10 février, un nouveau veto bloquait le déploiement préventif d'avions et de missiles de l'OTAN pour protéger la Turquie en cas de guerre contre l'Irak ; une déclaration commune franco-germano-russe demandait un désarmement pacifique de l'Irak.
La perspective d'une guerre validée par le Conseil de Sécurité était donc sérieusement compromise.
Après le Soleil, Mercure est venue à la rencontre de l'opposition Jupiter-Neptune (en opposition à Jupiter le 20 février, puis en conjonction à Neptune le 21). La crise s'est aggravée: rapport des inspecteurs plutôt favorable à l'Irak le 14, immenses manifestations contre la guerre le 15, ordre de l'ONU à l'Irak de détruire tous ses missiles dont la portée est au-delà des limites autorisées avant le 1er mars (21 février), projets de résolution contradictoires déposés au Conseil de Sécurité par les 2 camps (24 février), début de destruction par l'Irak des missiles interdits et refus par le Parlement turc du déploiement de soldats américains en Turquie (1er mars).
Puis, Vénus est arrivée à la rencontre de l'opposition, à son tour (en opposition à Jupiter le 10 mars, puis en conjonction à Neptune le 12). Les évènements se sont accélérés: France et Russie ont laissé planer une menace de veto à une résolution pro-guerre (le 5), le New York Times s'est déclaré opposé à une guerre sans feu vert de l'ONU et la ministre britannique Clare Short a menacé de démissionner si une telle guerre était déclenchée (le 9), la France et la Russie ont annoncé leur veto contre la résolution anglo-hispano-américaine menaçant l'Irak de guerre s'il ne désarmait pas avant le 17 mars (le 10), puis les Etats-Unis ont finalement renoncé à faire voter leur résolution (le 17) et ont commencé la guerre (le 19).
Je n'avais pas prévu la date du début de la guerre. Certains, au cours du mois précédent le conflit, s'en étaient approchés d'assez près. Mais je tiens à rendre hommage à quelqu'un qui l'a annoncée dès décembre à un mois près. Il s'agit de Bernard Lotte, dans son article "Le conflit Etats-Unis/Irak. A quand la guerre ?", publié dans la revue "3*7*11*", et disponible à l'URL suivante : http://perso.club-internet.fr/ecordier/articles/guerreenirak.htm
Cet article a le mérite d'être le premier à lier le cycle Jupiter-Neptune et l'histoire de l'Irak.
J'avais, par contre, pensé à un tournant de cette guerre autour de la station de Jupiter du 4 avril, et je tiens à dire ici que je n'étais pas le seul: Emmanuel Le Bihan, sur la liste de diffusion du Cédra, la CLE, l'avait envisagé aussi. Quant à la fin de cette guerre, je n'ai lu nulle part que quelqu'un l'avait prévue juste. J'avais remarqué un aspect pacifiant, renforcé à mes yeux par la grande lenteur de Jupiter: le trigone Soleil-Jupiter du 29 mars; mais je n'ai pas osé imaginer, si tôt, la fin des combats. Emmanuel Le Bihan pronostiquait la poursuite de la guerre jusqu'en juin, l'opposition Jupiter-Neptune étant très active jusque-là. Avait-il si tort? La guérilla actuelle contre les forces américaines d'occupation montre bien que rien n'est vraiment réglé. Faudra-t-il attendre le quinconce involutif Jupiter-Neptune du 16 octobre, activé par la station de Neptune du 23, pour une première stabilisation de la situation ?

Saverdun, le vendredi 4 juillet 2003,

Gérard Laffont

Consulter les articles d'actualisation ici


ACCUEIL - POURQUOI CE SITE - JE ME PRESENTE - INTRODUCTION -

SIGNIFICATIONS "CLASSIQUES" DES CYCLES DES PLANETES LENTES

LA PAIX ET LES ARMISTICES - STATIONS PLANETAIRES

L'Allemagne - L'Iran - La Serbie

Haut de la page